Related

  • No related posts found.
The Author
Topic: concerts
Tags: , , ,

Salles parisiennes (sales parisiens ^^ )

par arbobo | imprimer | 2fév 2008
(edit juin 2010)

Lorsqu’on commence à faire pas mal de concerts, on se forge rapidement un comparatif personnel des salles qu’on aime et qu’on aime moins. A chacun selon ses critères, mais les données sont à peu près objectives.
Le prix habituel d’un concert est aujourd’hui de 25-30 euros, y compris pour des artistes peu connus, et les prix s’envolent parfois au-delà du raisonnable. Alors avant de sortir sa carte bleue, autant savoir à quelles conditions d’écoute on s’expose.
Je vous propose des informations sur les salles de Paris (pas toutes mais un bon paquet d’entre elles). J’insiste, il ne s’agit absolument pas d’un classement, je vous fournis des infos que je crois bonnes à savoir.

Evidemment, les meilleurs concerts sont ceux qui vont vous donner envie de revenir dans une salle, humer un air chargé de souvenirs pétillants. Mais il est rare qu’on soit marqué à ce point par un concert si le son est pourri, la visibilité nulle, le confort défaillant. C’est un peu un tout.

un bon concert, c’est quoi?

Un tout à relativiser, néanmoins. Après avoir vu Bat for lashes dans d’excellentes conditions, et que Natasha Khan m’aie confié que sa musique est très nocturne, je me demandais ce que donneraient ses morceaux intimistes sur une grande scène, à Rock en Seine, à 14h, en pleine chaleur sous un soleil de plomb. La réponse ne s’est pas fait attendre, le public était enthousiaste, le concert très réussi, malgré des basses un peu trop appuyées (défaut récurrent du festival). Le son était très bon, assez précis (j’y suis particulièrement sensible), mais aussi trop fort (j’ai mis des bouchons d’oreille toute la journée). Excellent souvenir, mais conditions imparfaites.
De même pour PJ Harvey au Grand Rex, j’étais assez près de la scène (3e rang), mais très excentré alors qu’elle était seule et quasi immobile (or la scène est très arrondie, vous voyez le souci, je l’ai surtout vue de profil). Les sièges sont très en contrebas de la scène, et ils sont si profonds et inclinés qu’on préférerait les avoir pour une sieste qu’un concert. Trop de confort tue l’écoute. Malgré tout, le concert a été extraordinaire, j’ai mis 24 heures à m’en remettre, c’est une des très belles choses qui me sont arrivées en musique.

Donc, voici un récapitulatif des salles parisiennes, vous pouvez m’aider à compléter, y compris pour des salles connues de province comme la Laiterie à Strasbourg, par exemple. L’île de France compte aussi pas mal de salles dont il faudra parler, il s’y passe beaucoup de choses; rectification : je ferai un autre billet, avec votre aide, sur les salles hors de Paris, idéalement 1 sur l’ile de France l’autre sur les autres régions.
Je parle surtout des salles où je suis allé plusieurs fois, et mes commentaires sont évidemment subjectifs, vous en désapprouverez sans doute.

capacité

D’abord une liste des salles par jauge (le nombre de places).
Beaucoup d’entre nous sont réticents dès que la salle est trop grande, alors autant le savoir avant de sortir 30 euros.

le Baron : 100-150 places, dont la moitié debout au bar et sans visibilité
la Mécanique ondulatoire : 150
l’International : 170 dans la salle (sous-sol)
le Zèbre de Belleville : 200
l’Espace B : 200
l’OPA : 250
les Voutes : 200? 300?
Batofar : 300
le Point éphémère : 300
la Boule noire : 300
centre Barbara Goutte d’Or 300
Glaz’art : 300
l’Européen : 350
la Scène Bastille : 350
l’Opus (Canal Opus) : 350
le Nouveau Casino : 400
le Paris social club (ex Tryptique) : 400
le Scopitone : 400 (visibilité nulle aux 3/4)
le Réservoir : 400 debout (voir selon concert)
la Java : 400
Café de la danse : 500 (moitié assises)
la Bellevilloise : 300 à 600 (3 salles)
le Divan du Monde : 500
le New Morning : 500
la Maroquinerie : 500
Bouffes du Nord : 500
la Flèche d’Or : 500
Gibus : 600
le Trabendo : 700 (dont un bon quart sans vue sur la scène, côté bar)
Alhambra : 600 à 800 selon config
Cité de la musique : 900 en moyenne
l’Elysée Montmartre : jusqu’à 1200 (salle modulable)
Cabaret sauvage : de 600 jusqu’à 1200
la Cigale : 1400
Bataclan : 1400
le Showcase : 1500
Casino de Paris : 1500
l’Olympia : 2000 (moins en configuration assise)
le Grand Rex : 2700 (toutes assises)
Zénith : 6500, dont 2/3 assis
Bercy : 17000 places (parterre debout…. j’adore écrire ça ^^)

confort

La question est l’accessibilité, mais aussi les places assises (fâtigue, grossesse, enfants jeunes, douleurs…). Il en découle aussi la visibilité.
Elle est souvent meilleure en hauteur (gradins au Zénith et Bercy, balcons pour la Cigale, le Zèbre, Bouffes du nord, Bataclan, Olympia, Rex, Alhambra), mais on ne le sait pas toujours à l’avance. La petite mezzanine du Nouveau Casino est très souvent privatisée pour l’équipe et le merchandising. L’Alhambra fait surtout du concert assis mais sans exclusive.
Les sièges du Rex sont presque trop confortables, on s’y endort. Mais sachez que lorsque le concert est “placé”, si vous êtes à l’orchestre vous aurez la possibilité de vous approcher en courant de concert ou pour les rappels. C’est le petit “plus” à savoir quand on achète sa place.
Situation inverse à la petite Mécanique ondulatoire, l’air est vite saturé, les rares tables prises d’assaut, et vous vous trouvez appuyé au mur de pierre. L’Espace B est assez excentré pour éviter les bouchons mais aussi les parkings, et la scène basse est quasiment de plain-pied avec la salle, n’hésitez pas à vous approcher.
Ce sera toujours mieux qu’au Scopitone, où seuls les 30 personnes des premiers rangs voient ce qui se passe, de toute façon le lieu est fait pour y être vu, pas pour profiter du spectacle, et cette salle qui fait chaque soir de nouveaux déçus est en passe de devenir la plus détestée de Paris (malgré une prog souvent super!).

Le Café de la danse est presque la seule salle où la visibilité est quasi parfaite à toutes les places, bar inclus. On en dira autant du Divan du Monde, hormis pour quelques places très excentrées ou le fond de mezzanine, ainsi que de le centre Barbara goutte d’Or, avec son espace simple et sa scène haute.
Le Cabaret Sauvage possède les mêmes atouts, on peut s’asseoir dans des box sur le pourtour, voire par terre pour le reste, avec des petits coussins fournis sur place. La visibilité est bonne dans l’ensemble, mais si les bords de scène sont utilisés vous aurez intérêt à être plutôt en face que décalé.
L’Européen et les Bouffes du nord sont des théâtres, les places y sont assises et la visibilité très bonne, voire parfaite dans le premier, où l’on est mieux assis. Les 3 Baudets souffrent de leurs fameux piliers qui bouchent la vue, mais les sièges ont été disposés en conséquence et on voit bien de partout.
A l’International la visibilité en rez-de-chaussée par par l’écran de télé, en bas la salle est spatieuse mais toute en largeur, on voit surtout bien la scène au milieu, et les places assises sont reléguées sur le pourtour.
Le petit Zèbre de Belleville, un cabaret, a des places assises en pourtour et en mezzanine, mais même debout devant la scène on voit très bien.
Au Showcase, les bonnes places assises sont VIP, les autres ne permettent pas de voir le concert, mais l’espace est ouvert et l’ambiance chic. A la boule noire, on ne voir bien qu’en s’approchant, la salle est toute en profondeur, avec quelques banquettes côté gauche, sauf en cas de concert 100% assis.
A la Bellevilloise, bonne visibilité dans les 2 restaurants (surtout en mezzanine), très lumineux, mais peu de lumière dans la salle du bas. Les deux restaurants sont très bruyants, possibilité de s’asseoir en buvant un verre au Forum, sinon c’est pour dîner.

La Maroquinerie permet rarement de s’asseoir, sauf salle à demi-vide ou aménagement spécial, et elle n’a pas de charme particulier, mais le bar-restau-terrasse du rez-de-chaussée, lui, est très agréable. L’avantage est celui d’une salle moyenne qui donne l’impression d’être petite, donc près de l’artiste. Beaucoup de bons concerts là-bas, ça compense, et puis la salle est simple, pas prise de tête. La visibilité est une des meilleures de Paris. Même chose au Trabendo, un poil plus grand. Le Batofar a aussi une scène élevée bien visible, et dès que vous serez étouffé par la chaleur vous pourrez respirer en terrasse.
Il y a longtemps que je ne suis pas allé à la Java, encore une salle toute en longueur, plus adaptée aux soirées DJ.
Le Social club (ancien Tryptique) est biscornu, les places assises ne permettent pas de voir la scène (ou alors sur écran), vous serez donc debout.
Le petit Point éphémère ne permet pas de s’asseoir (hormis quelques sièges sur la gauche), mais son côté très carré donne une bonne visibilité (même si la scène est basse), c’est toujours appréciable, on dira la même chose du centre Barbara Goutte d’Or. Je n’ai vu la salle de la Cité de la musique qu’en version nue, mais il y a des concerts assis, renseignez vous, mais sachez aussi qu’il n’y a pas de bar (ça craint).
La Flèche d’Or a peu de places assises, la visibilité est très moyenne, idem à l’espace B avec quelques coussins au fond de la salle. Tout est de plain pied, réparti sur 2 pièces + une VIP room, mais en réservant au restaurant on a une vue imprenable sur la petite ceinture, la vidéo du concert, un son correct, et on est bien assis (c’est la salle des extrèmes). A Glaz’art, pas mal de places assises un peu partout, et en tout état de cause la visibilité est presque nulle si l’on n’est pas près de la scène. Le Scopitone est plein de petites tables et banquettes, à défaut de voir les artistes on peut être assis peinard.

agrément-plaisir

certaines salles sont froides, impersonnelles, à ce jeu là le Zénith et Bercy sont les grandes perdantes. Le Social club, que j’ai vu désert (ça n’aide pas) ne m’a pas fait une grosse impression non plus.

Ensuite, chaque salle a sa propre personnalité, et ses aménagements plus ou moins originaux et chaleureux. Le Trabendo modère sa bonne acoustique par un agencement bizarre et un poil trop métallique à mon goût, mais on y passe de bons concerts et y a une sensation d’espace, les claustrophobes s’y sentiront à l’aise, c’est une salle “facile”.
Le Showcase tient la palme strass & paillettes mais le cadre est vraiment très beau et surprenant (et les consos sont super chères !), la même équipe a transformé l’ancien Paris-Paris en un Scopitone branché à la programmation super mais le lieu reste un vrai repoussoir. Dans le genre “place to be”, préférez le Batofar, sa terrasse, sa belle architecture, ce bateau a réellement servi de phare en mer avant d’arriver chez nous.
Le Cabaret sauvage est la plus belle salle à mon goût, hors du temps, elle donne immédiatement un sentiment de proximité avec l’artiste, de jour comme de nuit, elle dégage un charme inégalé.
L’atout charme plaide aussi en faveur du Divan du Monde, aussi joli à l’extérieur qu’à l’intérieur. Sachez tout de même que la porte des coulisses et la chasse d’eau des toilettes sont très bruyantes, et sont à droite de la scène. Vu que le bar est à gauche, soyez pile au centre ou en mezzanine. La salle a de vrais atouts un peu gâchés par l’organisation technique :-/

Le bruit du bar est le problème récurrent des salles petites et moyennes, Nouveau Casino, Point éphémère, Zèbre, Boule noire, Bataclan, Divan, Flèche d’Or (c’est pire, il est au milieu de la salle), Cabaret sauvage. La Maroquinerie a un bar séparé, comme la Cigale et les autres grandes salles et les théâtres, et celui du Trabendo est assez derrière la scène mais reste une nuisance potentielle. Le centre  Barbara a un bar séparé juste à côté, et un autre à l’étage, spacieux et très accueillant, d’ailleurs on se sent immédiatement bien dans cet endroit, on trouve vite un recoin où se poser. L’espace B a une terrasse accueillante et une vraie salle de restau pour patienter en mangeant, vu qu’on commence rarement à l’heure ^^  Comme à la Maroquinerie (ou l’espace Barbara), les 3 baudets ont un bar à la sortie de la salle et un autre au premier étage, très classe mais qui vous fera souvent rater le début d’une partie.

En fait j’aime vraiment beaucoup le Nouveau Casino, son côté design, son plafond et ses murs en acier très classe. Je m’y sens bien, et j’y ai des souvenirs extrêmement forts (Shannon Wright, Bat for lashes, the Gossip, Joan as police woman…).

La Flèche d’or, ancienne gare de la petite ceinture, mélange un charme réel et un aménagement intérieur très cheap (et on y circule mal dès que c’est plein), cependant l’entrée est libre et les boissons très abordables, ce qui n’est pas négligeable. L’espace Barbara est un des lieu les plus intéressants avec ses différents niveaux, ses volumes, sa vue sur le métro…
Le Nouveau Casino divise, en raison de son accès par un long couloir et de son aménagement en acier très design, notamment un plafond acoustique que je trouve vraiment beau. J’aime cette salle, mais on peut la trouver “froide”.
Le café de la danse est à mi-chemin, pas de charme particulier mais un plafond très haut qui donne de l’air. L’Olympia est un cas particulier, c’est la seule salle connue mondialement, patrimoniale au point qu’on la reconstruite à l’identique à quelques mètres de l’originale (détruite). Tout a un côté musée qui me fait chier, honnètement, mais techniquement c’est une bonne salle, sans gros défaut (sauf quand l’ingé son est beurré et nous sert de la bouillie). Le Social club mérite d’être assez rempli, sinon il ressemble à ce qu’il est au départ, un club de nuit, malgré une déco techno assez originale.
La Bellevilloise est un beau lieu, plein de recoins, bourré de charme, sauf que… hormis dans la salle du bas, qui justement n’a pas de charme, le bruit ambiant est très génant. L’International, à deux pas du Nouveau Casino, reste d’abord un bar (pas cher), et la division sur deux niveaux rend l’espace agréable. Le principe d’entrée libre permet de s’y pointer à l’improviste. Le bar est sur un côté de la salle mais les toilettes sont à l’étage. Le public acoudé au bar est comme toujours la gène sonore numéro 1.

La Cigale, le Bataclan, et l’Elysée Montmartre, appartiennent à une génération de vieilles salles sur le modèle des théâtres à balcons, assez rectangulaires, avec des colonnes, on y sent immédiatement un mélange d’époques, un passé, qui procurent une atmosphère accueillante, mais la contrepartie est une ergonomie toute relative. C’est très Paris, si vous voyez ce que je veux dire. Notez que pour l’instant le Bataclan est mal aéré, on y crève rapidement de chaud, n’hésitez pas à utiliser le vestiaire en arrivant. La Java bénéficie d’un certain charme vieillot (l’arrivée par le passage), les sièges sont sur le pourtour, le centre est un parquet sur toute la longueur. La Boule noire a aussi ce petit côté vieillot, avec un vrai charme et un accès assez cool (j’aime bien les toilettes ^^). Le Réservoir, en version tables et sièges, est assez cosy, très cabaret, un poil chargé à mon goût mais joli. L’Alhambra, reconstruit à neuf à partir d’un cinéma des années 30, a une entrée qui rappelle les salles précédentes, et elle sent encore le neuf (inaugurée en 2008). Pas de vrai bar, toilettes au sous-sol, au moins la salle est préservée de ces nuisances.

L’Européen, avec sa salle au premier étage, tout en arondi et en amphithéâtre aplati, est un endroit très joli, le bar est au rez-de-chaussée et ne vous gênera pas durant le concert. Les Bouffes du nord, autre théâtre, se présente très différemment, à l’ancienne, avec 2 balcons et un poulailler, la scène est de plain pied avec la salle, la façade très 1900 a un petit côté art nouveau du meilleur goût, bref l’endroit est bourré de charme. A l’opposé des salles les plus rock, vous y serez rarement dans la “fosse” et le bar attendra la fin du concert.
En (beaucoup) plus petit, Le Zèbre de Belleville a un charme très particulier, le lieu accueille des ateliers de cirque, le bar sert une cuvée maison, l’endroit est ramassé comme un cocon dédié aux artistes et la proximité y est plus qu’agréable.

L’ntérieur du Point éphémère, côté concert, est spartiate, sans grand intérêt, mais le lieu dans son ensemble est passionnant,  au delà de son image hype-underground, et sa terrasse idéalement placée.
La Mécanique ondulatoire a un peu le même risque de surchauffe que le Bataclan, mais pas de vestiaire. Mettez vous devant sinon vous ne verrez rien (le bar est au fond de la cave étroite, et ne dérange pas les premiers rangs). L’Opus est une jolie salle, colorée, mais je ne l’ai pas vue en concert. Contrairement à Glaz’art, très joli dedans malgré un environnement extérieur déprimant (le périphérique), aéré, sympa, convivial (mais un peu bruyant quand on se rapproche du bar). Point commun entre le Point éphémère et la Cité de la musique, cette dernière a une salle sobre jusqu’à l’anonyme, mais le cadre plus général est très beau, la Cité est un beau batiment, sans même parler de l’ensemble du parc de la Villette.

le son !

Le gros morceau, évidemment. On a souvent regretté ici-même, de manière assez consensuelle, que le son est trop fort dans beaucoup de salles (ce qui oblige à porter des bouchons d’oreille, indispensables désormais à Paris). On pourra aussi se plaindre de la qualité de ce son.
Dans une même salle, certains concerts sont meilleurs, parce que le matériel loué par l’artiste est meilleur, et les ingés son plus compétents.
Le summum est atteint au Showcase, salle magnifique mais à l’acoustique extraordinairement difficile, seuls de très bons ingés son réussissent à en tirer parti. Le son, logiquement vu le lieu, est très “boîte de nuit” (lourd, grave, un tantinet écrasé), et fort. Le Social club n’a pas non plus été pensé pour les concerts, mais le son est assez uniforme dans la salle. Même causes et même problème au Scopitone, le lieu fut un claque de luxe puis une boîte de luxe, le son est potable mais sans plus.

Le Trabendo, historiquement une salle très jazz, a un bon équipement, le son est bien dosé à tout point de vue. Son voisin le Cabaret sauvage n’est pas mal non plus, et le Café de la Danse fait aussi plutôt partie des bons élèves (qualité et volume) dans une moindre mesure. Le New Morning, comme par hasard une salle de jazzeux, est dans le haut du panier (et sans volume excessif). Tout aussi logiquement, l’acoustique de la Cité de la musique est une des meilleurs de la ville. Le Batofar, même s’il n’a pus le lustre de sa grande période électro, a su maintenir une bonne qualité de son dans un lieu particulièrement difficile à travailler.

La très bonne surprise vient du Point éphémère, qui est aussi une des salles les moins chères de Paris et avec une programmation étonnante, le son est souvent fort mais généralement pas mauvais. L’International, malgré sa disposition très étalée, a souvent un bon son.
L’avantage des théâtres, Zèbre, Europeén, Bouffes du nord, est de ne pas chercher le volume sonore à tout prix, du coup généralement le son n’est pas mal. Celui de l’Alhambra bénéficie de la modernité technique du lieu, comme le centre Barbara tout récent mais aussi, et c’est une bonne surprise, l’espace B et son système Bose bien dimensionné.
Aux 3 baudets, le son est propre mais à condition de rester vers le bas de la salle, dès qu’on arrive sous la mezzanine tout est très étouffé.

Le volume est souvent trop fort à la Maroquinerie ou au Nouveau Casino (et  la Cigale), avec une qualité très (trop!) variable, généralement meilleure au Nouveau Casino. Et quand on dit “trop” fort c’est vraiment trop, pensez aux bouchons, je n’exagère pas.
Le son est moyen à la Flèche d’Or ou la Mécanique ondulatoire, mais le pire que j’ai vu récemment était à la Cigale, avec en plus un volume trop élevé (ça dépend vraiment de l’ingé son). Quant-au grand Rex, la qualité du son est normale, sans plus, ce qui rend incompréhensible les prix prohibitfs imposés par cette salle (je me surprendrais presque à vanter la concurrence, sachant qu’à sa jauge le Rex n’en a aucune). Son très correct à Glaz’art, quand l’ingé son ne se lâche pas sur le volume. A la Bellevilloise le son est pas mal en bas, pour les restaus vous savez à quoi vous en tenir.

Le son dépend terriblement de l’équipe technique du jour, même l’olympia peut réserver de mauvaises surprises, alors croisez les doigts et n’ayez pas d’attentes trop élevées.
Autant dire que c’est comme tout le reste, très variable selon les salles et les bons élèves ne sont pas si nombreux.

accès

Toutes ces salles sont intra-muros. Modernes ou plus anciennes, on les trouve concentrées sur les boulevards intérieurs, avec des pôles autour de Pigalle-Place de Clichy, et un axe Bastille-Oberkampf-Ménimontant. La mieux déservie est encore l’Alhambra à République, et la plus éloignée du métro est la Flèche d’Or, la plus paumée restant l’espace B, pas loin de la Villette mais… à vol d’oiseau ^^.
Le site de la Villette compte au moins 7 salles en comptant les péniches, mais si la Grande Halle et l’auditorium sont proches du métro, les autres sont moins commodes à trouver du premier coup, prévoyez de ne pas être trop à la bourre, le parc est immense. A deux pas de là, Glaz’art est  vraiment peu commode à trouver la première fois, cherchez un poste de police et un cube de béton rose, ça devrait vous aider. Sachez aussi qu’on trouve difficilement de quoi grignoter à proximité. A deux pas de là, l’espace B a une station vélib juste devant, et on peut y dîner tranquille.
D’une manière générale, la voiture est le choix de l’aléatoire, préférez les autres solutions, sauf peut-être pour Glaz’art. La Flèche d’or, la Maroquinerie et la Bellevilloise sont sur des côtes, les cyclistes sont prévenus.

bilan

Alors au final, quel est mon bilan personnel et subjectif ?

Bien que j’y aie vu deux des artistes que j’admire le plus pour des concerts remarquables, j’ai tendance à déconseiller le Grand Rex (mais on n’a pas toujours le choix quand les artistes passent rarement), qui est aussi la garantie de places plus chères qu’ailleurs. Je ne contribuerai pas non plus au culte Olympia (de toute façon la salle est une réplique), mais la salle a pas mal de qualités. Vous avez aussi compris ce qu’on pense du Scopitone

Avec tous les modulo que vous pourrez apporter (je vous ai donné les éléments pour), j’ai un faible pour le Nouveau Casino (j’aime le lieu, même si le son est souvent fort), le Divan du Monde que j’aime malgré ses bruits parasites, et le Cabaret sauvage au charme inégalable à Paris, et le Zèbre de Belleville, endroit bourré de charme où l’on se sent chez soi. Mention aussi à la Maroquinerie, sa programmation géniale à prix raisonnable et sa visibilité impeccable, et à l’International qui a su se rendre vraiment incontournable.
Dans une deuxième temps, je distinguerai le Trabendo où l’acoustique est bonne, et le Point éphémère qui propose à des prix imbattables une qualité de son au-dessus de la moyenne, ainsi que la Cité de la musique au son garanti sur facture, voire le Café de la danse malgré la quasi obligation d’être en gradins (pas mon truc), ainsi que l’Européen dont la salle est très joliment disposée.
En revanche il faut vraiment que je n’aie pas le choix (Bowie, My bloody Valentine) pour me trainer au Zénith, ou à Bercy (Massive Attack, superbe).

Parmi les salles de taille intermédiaire, l’Olympia et l’Alhambra ont un avantage sur les autres (Bataclan, Cigale, Elysée), celui de ne pas avoir de défaut majeur. Mais les 3 autres ont indéniablement plus de charme, de mon point de vue. Le Scopitone a tout pour ne jamais séduire (malgré la prog, une fois de plus), et les 3 baudets sont un lieu à la fois très joli et incompréhensible, ses 3 niveaux sont trop déconnectés les uns des autres.

PS : ce billet mérite d’être participatif, il est possible que j’intègre de vos commentaires ou témoignages en rééditant l’article. D’autant que je ne connais pas toutes les salles ou n’en ai pas toujours un souvenir suffisant pour en parler.



Comments

22 Commentaires


  1. 1 arbobo on décembre 20, 2008 14:38

    N’était pas du cru je ne connais pas toutes ces salles, évidemment (quoique je sois surpris d’en connaître autant, en fait). Ta réflexion finale sur Bercy ou le Zénith est exactement la mienne, d’autant que tu cites en exemple Bowie…que j’ai vu à l’Olympia en 2002 et à Bercy en 2003. Deux concerts absolument différents, avec certes des track-lists différentes…mais pas tant que ça, d’autres choses entraient en ligne de compte : bien souvent, lorsqu’il s’agit d’artistes “importants”, il m’a paru que la salle dictait aussi pas mal le concert. De par sa capacité d’accueil, de part son ambiance, le public qu’elle attirait (on ne croise tout de même pas tout à fait les mêmes gens au Zénith qu’au Trabendo !) ou l’atmophère générale. Le Zénith ou Bercy, je trouve ça de toute façon absolument infréquentable. C’est énorme, et le côté familial, le père qui emmène ses gosses voir ze grosse tard et les mecs qui vendent du pop-corn à l’entrée et des chapeaux ridicules. Non…franchement, j’ai du mal, j’ai jamais aimé le cirque.
    Commentaire n° 1 posté par Thom le 07/02/2008 à 00h53

    Eh bien maintenant je le sais, ma jauge perso, c’est en dessous de 3000 places ^^

    Côté confort, je n’ai pas fait beaucoup de concerts assis, mais j’ai bien apprécié l’Olympia et… les Folies-Bergères, le côté chantilly passe bien quand on n’en abuse pas.
    Côté agrément, je suis comme toi, mon chouchou est le Cabaret sauvage: la salle est vraiment belle, chaleureuse, et en plus je n’y ai jamais souffert à cause du son. J’aime bien aussi le Café de la danse.
    Mais le Nouveau Casino, vraiment j’ai du mal, ce côté encaissé je trouve ça étouffant. Et à l’époque où on y fumait encore, c’était carrément insupportable. Pour Elli Medeiros je suis partie avant la fin, on n’y respirait plus.

    Pour le son, mes vrais bons souvenirs sont le Cabaret sauvage, l’Olympia, le Café de la danse, le Point éphémère pour Keren Ann, le New Morning. Ailleurs c’est toujours trop fort (Cigale, Bataclan, Elysée Montmartre, Maroquinerie) et/ou le mixage est brouillon: Cigale, Flèche d’Or, Point Ephémère pour la soirée des 10 ans de Radio Campus (sauf pour French Cowboys, comme quoi ça dépend vraiment des ingés son).

    Au final, ma salle préférée c’est certainement le Cabaret sauvage, et pour l’agrément des oreilles sans celui des yeux, l’Olympia. J’aime bien aussi le Point éphémère car au final le rapport qualité/prix est vraiment intéressant, et pour la même raison la Flèche d’Or, dont le système son s’est quand même un peu amélioré.
    Celles où je ne vais qu’à reculons, ou presque: Zénith et Bercy (trop gros), Cigale (son dégueu les dernières fois où j’y ai mis les pieds), Nouveau Casino (construction anxiogène).
    Commentaire n° 2 posté par Ama-L le 07/02/2008 à 12h17

    apparemment on va avoir des convergences :-)

    pour le Nouveau Casino j’ai toujos été surpris que tu en dises ça, certes on accède par un couloir étroit, mais la salle elle-même est très haut de plafond, je ne m’y sens pas confiné.
    Commentaire n° 3 posté par arbobo le 07/02/2008 à 12h30

    Par rapport aux remarques de Thom, je suis presque d’accord mais pas sur l’aspect “familial”. Voir des gamins au Zénith des Wampas, j’ai trouvé ça très sympa. Et le côté “sortie en famille” pour Comelade au Cabaret sauvage, ça participait aussi de l’ambiance joyeuse et joueuse du set.
    Commentaire n° 4 posté par Ama-L le 07/02/2008 à 12h32

    Pour le Nouveau Casino je sais pas, c’est peut-être le côté carré de la salle, le fait qu’elle soit très en hauteur donc je me sens oppressée au sol. Mais vraiment, c’est une salle dans laquelle je me sens physiquement toujours un peu mal.
    Commentaire n° 5 posté par Ama-L le 07/02/2008 à 12h34

  2. 2 arbobo on décembre 20, 2008 14:39

    Le NC je m’y sens comme dans un abri antiatomique en fait, je crois. L’histoire du couloir doit ajouter à mon malaise.

    Commentaire n° 6 posté par Ama-L le 07/02/2008 à 12h35

    aahah, je suis ravie de ce billet. C’est toujours une quête pour moi, de savoir quelle tête aura la salle avant d’aller à un concert.
    En effet, comme je suis petite, si tout le monde est debout, je ne vois rien, sauf si je suis au premier rang. Ca m’est déjà arrivé et vu le prix des places, c’est exaspérant.
    De plus, comme je commence à vouloir emmener avec moi ma fille qui a 10 ans, c’est important de savoir si elle se fera piétiné ou si ca ira.
    Personnellement, je suis devenue ennemie de la Maroquinnerie depuis qu’à 2 fois de suite, je n’y eu que de la bouillie sonore.
    Je suis fâchée aussi avec l’Elysée Monmartre qui nous a parqué comme du bétail pour une somme extravagante.
    Et j’ai beaucoup apprécié récement le café de la danse.

    Commentaire n° 7 posté par leirn le 07/02/2008 à 13h20

    Je n’aime pas le son de l’Elysée Montmartre généralement assez dégueulasse.
    Je n’aime pas trop celui du Nouveau Cas’ s’il y a trop de monde. Le Nouveau Cas’ c’est bien seuelement si ce n’est pas bondé.
    Le Glazart c’est glauque comme le Tryptique (ce sont des bopites de nuit en fait).
    J’aime bien le trabendo, la Maro (sauf en cas de canicule où là on meurt :-) ), le café de la danse mais comme on est assis il faut que le concert s’y prête.
    Je suis surpris qu’il y ait 300 places à La Boule Noire (hyper tassé alors).
    Au Point Ephémère il faut éviter les piliers en béton quand même.
    Le Bataclan tout dépend si c’est avec ou sans fauteuil. Sans c’est bien, avec non.
    La Cigalle ça va vu la taille. L’Olympia je préférai le précédent, mais ça va si on est en bas, en haut ce n’est pas la peine.
    Le Divan du monde c’est plutôt cool. Le Casinon de Paris il faut que le concert s’y prête.

    Bon voilà en gros parce que j’en ai oublié :-)

    Commentaire n° 8 posté par Kill Me Sarah le 07/02/2008 à 13h23

    Et sinon je rappellerai le vieil adage du rock qui roule : si c’est trop fort c’est que t’es trop vieux !

    Commentaire n° 9 posté par Kill Me Sarah le 07/02/2008 à 13h44

    alors KMS je suis trop vieux depuis que des sets de DJ dans de mauvaises conditions m’ont collé des acouphènes.

    merci de vos appréciations, c’est bon d’avoir plusieurs sons de cloche.
    pour la capacité des salles, j’ai pris chaque fois que possibles les chiffres officiels, pas forcément évident à trouver, d’autres sont peut-être sujets à caution. Dans l’ensemble je crois qu’il n’y a pas de vraie erreur, et pour ma seule incertitude j’ai mis un “?”
    Il faut aussi se méfier des effets d’optique, l’architecture, la hauteur de plafond, etc, peuvent donner l’impression de salles de voume différent alors que la capacité est la même, et inversement.

    leirn, c’est justement toi qui m’a décidé à enfin faire ce billet :-p
    Commentaire n° 10 posté par arbobo le 07/02/2008 à 14h07

  3. 3 arbobo on décembre 20, 2008 14:41

    Pour le son trop fort, vraiment pas d’accord, KMS.
    Il existe des seuils de douleur, les dépasser c’est exposer les auditeurs à se taper des acouphènes toute leur vie (parce qu’on ne sait pas les soigner).
    Pas un hasard s’il y a des limites légales, et si beaucoup de gens emmènent des bouchons d’oreille: ce qui est rageant, parce qu’en général ça filtre mal, on n’a plus que les basses, ou pas loin.

    Commentaire n° 11 posté par Ama-L le 07/02/2008 à 15h04

    J’aurais misé sur une “contenance” supérieure pour certaine salle ( la Maroquinerie en particulier ).

    Mes deux préférés restent le Divan du Monde ( la seule dont le son respecte vraiment nos oreilles ) et le Glaz’art à l’ambiance vraiment sympa. Certaines péniches étaient vraiment bien comme la 6-8 mais je ne crois pas qu’il y ait encore des concerts intéressants.

    Au rayon honorable, je mettrais l’Elysée Montmartre ( cadre sympa, son ni trop fort ni trop pourri ), les Mains d’oeuvre ( cadre bof bof mais son agréable pour les trucs calmes ), le Cabaret Sauvage ( cadre sympa, son correct ), la Maroquinerie ( son parfois excellent ), le Triptyque ( excellent cadre mais son trop fort )

    Au rayon médiocre, le Trabendo ( son moyen et souvent trop fort ), la Cigale ( salle bien trop froide ), le Café de la danse ( places assises inconfortables, son médiocre ), la Boule Noire ( cadre affreux, son médiocre et trop fort )

    Au rayon “si je pouvais ne jamais y retourner”, le point FMR ( cadre pourri, son parfois horrible - Camera Obscura - et toujours trop fort - j’ai déjà du écouter un concert dehors malgré des protections ! - ), la flèche d’or ( son pourri et trop fort, public ultra-désagréable, boissons trop chers ),le Bataclan ( salle inhumaine ).

    Mais c’est juste moi…

    Commentaire n° 12 posté par lyle le 07/02/2008 à 15h25

    quelles différences de ressenti !

    pour la Flèche d’or, je suis surpris lyle, la salle est entrée libre et le bar pas si cher que ça, surtout qu’on ne boit pas plus qu’aux concerts payants ^^

    j’aurais effectivement pu mettre des péniches, en particulier le Cabaret pirate (ancienne guinguette pirate), pour Mains d’oeuvre, on en reparlera avec les salles de la région, puisque c’est à Saint-Ouen (mais accessible en métro).

    lyle, j’ai l’impression que ce que tu appelles une salle inhumaine c’est dès que c’est grand, qu’on est noyé dans la foule et loin de la scène. Je savais bien que j’avais une raison de mettre la capacité des salles :o)

    Commentaire n° 13 posté par arbobo le 07/02/2008 à 15h40

    et je viens de corriger : la Maroquinerie ferait 500 places et non 350.
    Commentaire n° 14 posté par arbobo le 07/02/2008 à 15h44

    A la flèche d’or, la bière est la plus chère de Paris pour les petites salles (OK, il faut bien qu’ils gagnent leur vie vu qu’on ne paye pas l’entrée ). Et le public qui vient pour discuter et rigoler autour du bar, empêche souvent de profiter des concerts les plus calmes ( comme Espers ou Rivulets ). Quand on son, je persiste à dire que c’est le plus fort de Paris ( avec le point FMR ) et qu’il n’y a aucun endroit où on peut avoir un peu de répit.

    Et grande salle ne signifie pas inhumaine : j’ai bien aimé le Rex la seule fois où j’y suis allé. Mais le Bataclan…

    L’ex-guinguette pirate est effectivement un lieu bien sympathique !

    Et pour la banlieue, ne pas oublier le 1bis !!!

    Commentaire n° 15 posté par lyle le 07/02/2008 à 16h38

  4. 4 arbobo on décembre 20, 2008 14:42

    c’est malheureusement vrai que maintenant le son est trop fort tout le temps. Des fois c’est juste supportable et du coup on est content, mais d’une manière générale c’est une catastrophe.
    le seul endroit où j’ai eu un vrai son bon, précis, de bonne qualité, c’était à … Pleyel. Pour Bashung. Comme quoi avec du bon matériel, une bonne salle et des bonnes oreilles, c’est possible :-)

    il est trop fort, mais il y a aussi le problème de l’ingé son, et c’est vraiment flagrant. Ama-L a parlé du point FMR pour les 10 ans de Radio Campus, donc même salle, même soir, 3 ingé sons : 1° groupe beaucoup trop fort et pourri, 2° [Cocosuma] un peu moins fort et mieux, 3° [French Cowboys] encore un peu moins fort et bon…
    et pour aller dans le sens de Lyle, une précision : pour le 1° groupe, je connais un peu le sondier, je sais qu’il mixe beaucoup trop fort donc je m’y attendais, et il se trouve qu’il mixe aussi à la Flèche d’Or des fois.
    bon à tout’, ça va être décousu, mais là il faut que je m’interrompe, ça va être en plusieurs morceaux

    Commentaire n° 16 posté par rififi le 07/02/2008 à 22h11

    Le Grand Rex n’est pas une salle de concert, c’est évident. Beaucoup trop confortable, on a envie de dormir dans les fauteuils ;-)
    et en plus l’acoustique n’est pas faite pour, pour bien entendre il faut être devant, au centre, pas sur la mezzanine, ni en dessous d’ailleurs.

    Pour ce qui est de la visibilité, j’aime assez le Nouveau Casino et l’Elysée Montmartre parce que la scène est haute, la Mutualité aussi si je me rappelle bien. Et il y a les salles où on peut squatter quelques marches en se débrouillant bien, et parfois très bien placées d’ailleurs

    Je ne sais pas ce que donne le Tryptique maintenant, mais avant, non seulement c’était sombre et un peu glauque, mais en plus extrêmement mal aéré.
    La Belleviloise n’est pas mal, petit à petit ils améliorent la qualité acoustique de la salle, et c’est comme à la maroquinerie, avec un bar-restau sympa. J’ai un bon souvenir de la Mutualité quoiqu’un peu fort, mais j’ai l’impression qu’il n’y a plus rien là-bas maintenant
    La Flèche d’or, j’aime le lieu et c’est gratuit, mais le son est souvent bof (et très fort)
    La Cigale… si c’est pas un problème de système son, je me demande ce qu’il s’est passé pour le festival des Inrocks, c’était tout pourri :-/

    Finalement, j’aime assez l’Elysée Montmartre (c’est vrai, c’est fort, mais j’aime bien la salle), l’Olympia, le Nouveau Casino (s’il y a de la place sur les marches), le Trabendo
    Pour les grarndes salles, je supporte le Zénith mais c’est assez régulièrement brouillon, et je n’aime pas Bercy bien que j’y ai vu un super show de “M” et une autre fois Springsteen en solo absolument magistral..
    J’ai rayé les stades de ma carte une bonne fois pour toute.
    Pleyel est hors catégorie bien-sûr

    pour les prix des places, il me semble qu’il n’y a pas si longtemps c’était plutôt 20 €… pfff ça monte trop vite :-/

    Commentaire n° 17 posté par rififi le 08/02/2008 à 01h58

    pour l’ingé son,
    je suis persuadé en effet que c’est capital,
    même si à la longue je crois qu’il y a des salles plus faciles que d’autres à sonoriser, à moins qu’elles ne louent leur salle avec leur ingé, ce qui changerait tout.

    il va falloir que je rajoute la Bellevilloise, qui effectivement est un lieu très accueillant.

    Commentaire n° 18 posté par arbobo le 08/02/2008 à 10h57

    autre chose : j’ai l’impression (à vérifier) que de plus en plus souvent le son est mixé en stéréo, ce qui une aberration en sono

    Commentaire n° 19 posté par rififi le 08/02/2008 à 12h35

    et pourquoi les concerts au Grand Rex sont si chers? Entre 73 et 95€ pour willie nelson, il y a de quoi décourager bien des valeureux fan de folk!

    Commentaire n° 20 posté par Pyrox le 08/02/2008 à 13h07

  5. 5 arbobo on décembre 20, 2008 14:43

    pour Cat Power fin 2006, c’était plus raisonnable (juste sous les 50 euros), ou moins déraisonnable,
    mais les prix que tu cites sont ausis ceux du prochain Neil Young dans cette salle.
    Je ne vois pas d’autre explicaitn que le prix facturé par le Rex aux organisateurs, qui doit être plus cher qu’ailleurs par place.

    C’est un avantage de la Maroquinerie, outre leur programmation souvent excellente, les prix sont raisonnables. C’est pour çaé que les gens qui vont beaucoup aux concerts se retrouvent régulièrement à la Maroquinerie. Quand on se paie 2 concerts par an, on peut privilégier le son ou le confort, mais le prix est aussi un critère.

    Commentaire n° 21 posté par arbobo le 08/02/2008 à 17h20

    Chouette panorama de salles dont je suis aussi assez familier…

    Alors, moi, j’ai vraiment un faible pour le Trabendo. Le fait que l’on puisse être à des endroits très différents par rapport au groupe. Complètement sur le côté de la scène par exemple, presque derrière même (côté bar). Souvenir du chanteur des Eagles of Deatj Metal là-bas, disant sa joie d’être ainsi cerné par le public… Et puis il y a ce côté salle en palliers, la possiblité de bien voir presque assurée…

    Sinon, j’aime bien la Cigale (vers le fond de la fosse, un dénivelé + les marches qui permettent d’être un peu en hauteur…)

    Je trouve le Bataclan étouffant, je ne sais pas pourquoi… Et c’est toujours pénible d’en sortir (une seule sortie très étroite, pile là où les gens font la queue pour le vestiaire)

    La Maroquinerie aussi, c’est assez confiné, je trouve… Vite étouffant…

    Niveau son, le Divan du monde m’a impressionné pour Iron and Wine.

    Le Point éphémère, je n’ai pas le souvenir d’y avoir eu une très bonne visibilité…

    D’accord sur le fait que le Cabaret sauvage a vraiment un chouette cachet… Il y a malheureusement peu de concerts qui m’y attirent…

    Les grandes salles… le Zénith souvent (parce que des groupes que j’aime y passent), Bercy vraiment quand je ne peux pas faire autrement (Springsteen, Bowie, Radiohead, RATM reformé en juin)

    Quant aux Stades, ça ne m’est arrivé qu’une fois. C’était le stade de france pour Springsteen. Ca sera le Parc des princes en juin pour le même… Et qui sait par la suite… AC/DC, Led Zep… S’ils jouent dans un stade, j’irai. A condition d’être dans la fosse, ce n’est pas pire qu’un festival… On peut toujours se faufiler devant… Par contre, dans les gradins, non, no way !

    Commentaire n° 22 posté par Ska le 09/02/2008 à 00h46

    un pur bnheur de concert ce soir, Okkervil river à la Maroquinerie : plein donc très chaud, bonne visibilité en hauteur, et un bon son, comme quoi si on pousse pas trop les db et que l’ingé son fait bien le boulot, la salle n’est pas pourrie.

    quel pied on a pris :-)

    pour le Point, ska, c’est vrai que la visibilité est moyenne, mais la scène est assez haute.

    Commentaire n° 23 posté par arbobo le 09/02/2008 à 01h00

    Désolé arbobo mais… tagué.
    Voir sur mon blog…
    Commentaire n° 24 posté par lyle le 09/02/2008 à 14h57

    Excellent article!
    Je ne donnerais pas mon avis, ne connaissant pas assez bien les salles de concert parisiennes pour le moment…
    Mais ça me donne un aperçu ;) !

    Commentaire n° 25 posté par Kataplasm le 09/02/2008 à 21h41

  6. 6 arbobo on décembre 20, 2008 14:44

    bémol d’une musicienne, Yasmine Kyd, à propos du Divan du Monde : le son est bon devant, mais se dégrade quand on s’éloigne de la scène.

    moi là je dis halte aux discriminations :o/
    les places sont toutes au même prix, à quand un son de qualité égale (les salles dans ce cas sont rares) ?

    Commentaire n° 26 posté par arbobo le 13/02/2008 à 12h16

    Je lis enfin ton article ! Beau panorama des salles parisiennes bravo ;)

    Perso ma préférée est sans aucun doute le café de la danse pour son acoustique (et lumières) toujours impeccable. Côté décoration je donnerait une medaille au Divan du Monde où j’étais hier, mobilié stylé (à l’étage essentiellement) et grands rideaux rouges offrent à cette salle un style, une chaleur qu’on ne trouve pas ailleurs.

    A bien y réfléchir je fais pas mal de salles de moins de 50-100 places . Découverte d’un nouveau lieu lundi, les caves saint sauveur dans le quartier Montorgueil, lieu charmant de 50 places maxi au sous-sol d’une boutique … rue saint sauveur justement.

    La salle qui cumul(ait!) tous les defauts imaginables en 2007 : Le Baron qui a semble-t-il changé de propriétaire depuis, et heureusement …. Mes observations lors de ma visite des lieux pour le concert de Joanne Robertson : début des concerts très tard à 00h30 au lieu des 11h00 annoncé / personnel désagréable / entrée uniquement sur invitation, et malgré l’invitation il fallait vraiment être convainquant auprès du vigil pour entrer / sono pourrie / pas d’ingé son enfin si un employé s’improvise ingé son, bien drôle à voir / concert expédié en 20 minutes à peine car un dj s’impatiente à côté de la scène !!! / une partie du public présnte pour la soirée qui s’en suit n’a que faire du concert et parle à voix haute / ah et le prix des consos hum hum 10e la bière ^^ … j’ai dû en oublier !

    Vous l’aurez compris on ne peux faire pire mais à réessayer tout de même du fait du changement de propriétaire début 2008.

    Commentaire n° 27 posté par @mnezik le 14/02/2008 à 02h05

    oui le baron c’est plus un caprice des proprios de faire venir des groupes, qu’un souhait des clients (et non pas spectateurs).

    il faudra que tu nous liste ces petites salles dont seuls les lecteurs assidus de LYLO connaissent les noms :-)

    Commentaire n° 28 posté par arbobo le 14/02/2008 à 11h23

    concert Glazart du 20 fevrier 08, soul vaccination sono correct, un peu limite avec les cuivres, puis suivent les greements de fortune, l’ingé son se lache sur le volume, la grat en saturation déchire les oreilles, je me sauve avant la fin.
    Bilan: choc auditif post concert, acouphene et surdité partielle dans les aigus des 2 oreilles. traitement en cours.
    Si ca vous arrive, foncez voir un ORL dans les 24h, sinon pertes irreversibles.

    Commentaire n° 29 posté par petit funk le 23/02/2008 à 11h48

    argh :-/
    sincèrement désolé petit punk,
    décidément je recommande d’avoir des bouchons avec soi.

    la solution de secours d’ama-l : prendre du PQ pour se faire des bouchons de fortune.
    et s’éloigner des enceintes, quitte à ne plus voir grand chose.

    Commentaire n° 30 posté par arbobo le 23/02/2008 à 13h10

  7. 7 arbobo on décembre 20, 2008 14:46

    Je dois vraiment avoir les oreilles sensibles, parce qu’aux Bouffes du Nord, sans les bouchons, je souffrais :-/

    Sinon, mes dernières sorties à la Flèche d’Or m’ont convaincues de grrrrrrros progrès sur le son. Pour F.M., c’était nickel, et même pas trop fort près des enceintes (alors à côté de la console, c’était le panard ^^).
    Au final, je préfère nettement aller là-bas plutôt qu’à la Cigale ou au Bataclan, où le son laisse toujours à désirer (volume, et parfois mixage).

    Commentaire n° 31 posté par Ama-L le 07/07/2008 à 13h46

    Merci pour ton post. J’ai bien envie de te créer un profil sur Dismoioù pour mettre les salles en ton nom où ces préciseuses informations pourraient tellement servir !! Tu peux toi renseigner tes commentaires et description sur le site http://dismoiou.fr/ en t’inscrivant comme Arbobo

    tiens moi au courant sinon j’aime tellement ta verve que je vais faire des renvois vers ton blog mais franchement je susi sure que tu serai on top pour être l’expert salle de concerts !!!
    (NDLR : je suis moi sur http://dismoiou.fr/u/Ariane)

    Commentaire n° 32 posté par Ariane DAVID le 07/07/2008 à 14h11

    merci ariane :-)
    je vais aller regarder ça.
    ama-l, aux Bouffes c’était fort mais ça dépend aussi de l’état de fatigue du jour, pour la Flèche, je te crois sur parole mais hormis pour Burger j’ai plus souvent trouvé le son décevant, il faudra que j’y retourne.

    Commentaire n° 33 posté par arbobo le 07/07/2008 à 14h21

    et d’ailleurs je viens de relire mon comm, je l’ai truffé de fautes d’orthographe : ah bah, ça , je renvoie une belle image ! (sinon sache que je suis fan du divan moi tout comme @mnezik)

    Commentaire n° 34 posté par Ariane DAVID le 07/07/2008 à 14h34

    pour les Bouffes du Nord Ama-L, je pense que le son y est très directif, parce qu’à peine 1m derrière, c’était tout à fait correct. J’ai aussi été une fois au 1° balcon, et pas déçue par le son.

    Commentaire n° 35 posté par rififi le 08/07/2008 à 13h10

    Sympa l’article. Dernierement il y a le Théâtre de l’Alhambra.

    Commentaire n° 36 posté par setha geicko le 21/07/2008 à 14h33

    salut seitha geicko,
    malgré une programmation taillée pour moi (pascal comelade, rodolphe burger), je n’ai pas encore trouvé l’occasion de découvrir l’alhambra.
    je complèterai le jour venu, mais tu peux comenter sur cette salle si tu veux :-)

    Commentaire n° 37 posté par arbobo le 21/07/2008 à 18h17

    Bel article, t’as bossé comme un fou!
    Ma chouchoute c’est les Bouffes du Nord (théâtre oblige) pour l’atmosphère délicieusement décatie et mystique. Pour boire des mojitos, dans les fauteuils 70’s ou sur la rambarde du canal, rien ne vaut le Point Ephémère à mon avis. Je pourrai y passer mes vacances entières.

    Commentaire n° 38 posté par Magda le 28/07/2008 à 14h01

    Ah oui, petite remarque amusante : on ne devait pas être très loin l’un de l’autre à Rock en Seine pour acclamer les Bat for Lashes… ;-)

    http://cequetulis.wordpress.com/2007/08/27/rock-en-seine-et-la-litterature/

    Commentaire n° 39 posté par Magda le 28/07/2008 à 14h05

    j’ai vu ça magda, tu es peut-être même sur certaines de mes photos, faut que je regarde ça ^^

    merci pour les compliments, et ravi de voir que nos préférences se croisent :-)

    Commentaire n° 40 posté par arbobo le 28/07/2008 à 14h07

  8. 8 arnaud on décembre 20, 2008 21:00

    Ouahh, il est trop bien cet article, je l’ai pas lu en entier, ni même lu les commentaires, mais c’est super : à chaque fois que j’irais voir un concert, j’irai d’abord voir cet article pour avoir un avis sur la salle. Formidable et e plus on a même pas à payer pour cet info ! ! ! T’y é fou Mathieu. Encore merci

  9. 9 arbobo on décembre 21, 2008 12:25

    l’esprit de service public ^^_

  10. 10 Thomas on juillet 2, 2009 12:53

    400 places à l’International ? Tu es sûr de toi ? Ca me semble vraiment beaucoup (en fait c’est surtout le 250 dans la salle qui me semble beaucoup)… je ne dis pas que c’est impossible, hein, mais à 250 dans la salle ça doit être insupportable……

  11. 11 arbobo on juillet 2, 2009 13:15

    on peut vraisemblablement loger plus de monde dans la salle qu’au Point éphémère (200 places), peut-être même 300 si je compare au Nouveau casino.
    mais faute de chiffre officiel (au départ j’avais lu 500 dans une recension, ça me parait exagéré), je me fie à l’expérience, et notamment au fait qu’on croit toujours de visu qu’un lieu contient moins que la réalité (prends l’ascenseur des Abbesses, il annonce 100 personnes de contenance, alors qu’on se demande si 50 tiennent :-)

  12. 12 Thomas on juillet 22, 2009 22:32

    Je m’incline devant l’excellent exemple de l’ascenseur des Abbesses ! ^^

  13. 13 sensi on juin 28, 2010 12:07

    Totalement d’accord sur le Scopitones ils me les ont brisé menu-menu, les hipsters, le jour où j’essayais d’écouter Tallest man…
    Sinon, le bar à la Flèche d’or a été déplacé au fond de la salle et l’entrée est désormais payante (sans prévente, la plupart du temps, du coup, il “peut” arriver de faire la queue 1h15 sans pouvoir entrer alors que tes potes, hein, eux, ils sont déjà dedans)

  14. 14 arbobo on juin 28, 2010 12:57

    oui, je n’y suis toujours pas retourné depuis la réouverture, il faudra une mise à jour (il manque encore des salles à ce comparatif, de toute façon)

    le scopitone, je men demande combien de temps ça va tenir cette histoire

  15. 15 arbobo on juin 28, 2010 12:59

    et par rapport à la discussion plus haut,
    j’ai revu tous les chiffres de capacité,
    maintenant que la plupart des salles fournissent cette indication.

    disons que pour les 4/5e des salles les chiffres indiqués sont “officiels” :-)

  16. 16 lyle on juin 28, 2010 18:24

    L’espace B est effectivement une très bonne salle, à la prog sympa et à la sono de qualité que ce soit pour un concert acoustique ou noisy. Dommage que ce soit un peu chiant pour s’y rendre…

    Il ne manque plus grand chose comme salles dans ce billet : quelques pubs (le Pop In, le Vieux Léon) et La Machine du moulin rouge…

  17. 17 arbobo on juin 29, 2010 2:42

    pile ce que j’ai prévu d’ajouter la fois suivante lyle ^^

  18. 18 KessM on novembre 26, 2013 15:58

    Il y a juste une petite erreur. Bataclan: 1500 places et non 1400 et Bercy n’est pas une salle de concert mais un palais omnisports (un grand gymnase quoi) qui est aménagé occasionnellement en salle de concert tout comme le stade de France (par exemple) qui n’est pas une salle de concert mais un stade mais est lui aussi occasionnellement aménagé en salle de concert.

  19. 19 arbobo on novembre 26, 2013 18:11

    merci Kess,
    il y aurait pas mal de mises à jour à faire sur cet article mais j’avoue manquer de temps pour le faire ;-)

  20. 20 clem on février 27, 2018 20:27

    et le Trianon?

  21. 21 arbobo on mars 23, 2018 0:41

    très belle salle le Trianon,
    pour moi c’est l’olympia en mieux, j’aime pas beaucoup l’olympia je dois dire, alors que je n’ai que de beaux souvenirs du trianon, et puis quel lieu, dedans comme dehors!

    (mais en vrai, je ne tiens plus à jour cette page, il y aurait beaucoup à dire car Paris bouge beaucoup contrairement à sa réputatiton, il se crée et se ferme beaucoup de salles chaque année)

  22. 22 AlisiaJuicy on juillet 11, 2018 10:24

    I often visit your site and have noticed that you don’t update it often.
    More frequent updates will give your site higher authority & rank in google.
    I know that writing content takes a lot of time, but you can always help yourself with miftolo’s tools which will shorten the time of creating an article
    to a few seconds.

Name

Email

Site web

Commenter

XHTML: Balises possibles: <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>


Subscribe

Tags

Archives

Par Date

Par categorie